Le site du Collége SMA

Equipe CAPA S3D
LAG, Grenoble

Le site du laboratoire

Equipe CAPA S3D
(Conduite Avancée des Procédés automatisés, axe Surette, Surveillance, Supervision, Diagnostic)
LAG, Grenoble

Recherche :
La supervision des procédés industriels met en œuvre des procédures très diverses, fondées sur la surveillance de nombreuses mesures. Elle est souvent conçue sur les grandes installations dans une perspective de coopération homme/machine avec les opérateurs humains. La stratégie de supervision est fondée sur la détection de situations anormales et la localisation de leur origine, suivie de conseils d'action. Le LAG a proposé une méthode originale de modélisation causale de procédés continus, fondée sur un graphe représentant le fonctionnement normal de l'installation, dont les nœuds représentent les variables et les arcs les relations entre elles. Les nœuds intègrent l'historique de la variable, la liste des moyens d'action sur la variable, et l'explication de son comportement. Les arcs relient les évolutions des causes à celles des effets, par des relations temporelles inspirées de l'automatique. Le graphe peut être utilisé pour la simulation, l'explication, le conseil d'action. La simulation de tendances peut se faire de manière quanti-qualitative. La notion de causalité est aussi utilisée pour relier entre elles des variables suspectes, afin de localiser la source même d'un défaut. On effectue alors des tests de cohérence au niveau de chaque nœud. Ces tests sont fondés sur des méthodes d'aide à la décision floue, ce qui permet de tenir compte de l'imprécision du modèle et du caractère vague des seuils de bon fonctionnement. Une évolution récente intègre les approches ensemblistes qui tiennent compte a priori des incertitudes de modèle. Une procédure de détection détermine l'ensemble des nœuds en défaut. Une procédure de localisation construit le sous-graphe de propagation du défaut source jusqu'à l'ensemble de ses conséquences, avec gestion du temps. Le graphe est utilisé comme moyen d'explication à l'opérateur dans une interface de supervision. Ce système évolue vers une représentation multi-agents des diverses tâches.
Ces concepts ont été appliqués dans le retraitement nucléaire et en pétrochimie. Actuellement, ils sont l'objet d'une transposition aux problèmes de surveillance en réanimation hospitalière.

Mots clefs : Applications de l'IA, Systèmes Multi-Agents, Interfaces intelligentes, Raisonnement incertain, raisonnement à base de modèles

Responsable : Sylviane Gentil

Chercheurs / Members :
Adresse : Laboratoire d'Automatique de Grenoble BP 46 38 402 - ST Martin d'Heres
Téléphone : +33 4 76 82 62 39
Site Web : www-lag.ensieg.inpg.fr