Résumé Thèse Benoit Gaudou


Décrire un agent à l'aide de ses états mentaux, comme ses croyances ou ses intentions, est un des moyens les plus puissants pour expliquer ou prédire son comportement. En intelligence artificielle, de nombreuses recherches ont été mené pour décrire en logique (notamment en logique modale) ces attitudes mentales individuelles dans le but de les intégrer dans des agents artificiels. De nombreux exemples, comme : « Le gouvernement pense qu'une guerre est inévitable », illustrent le fait que des attitudes mentales, en particulier des croyances, peuvent être attribuées à un groupe d'agent. Il est intéressant de constater que même si le groupe appelé « gouvernement », formé de ministres, croit que la guerre est inévitable, certains ministres peuvent avoir un avis privé différent. Le but de cette thèse est donc de donner une représentation en logique modale de la croyance de groupe, d'en décrire les propriétés logiques et les liens qu'elle entretient avec les attitudes individuelles. Il apparait que la croyance de groupe dans ce sens émane souvent d'une discussion entre les différents membres du groupe pour arriver à un compromis. Nous montrerons donc les liens étroits qu'elle entretient avec le dialogue et les actes de langages.