Résumé Thèse Marc-Philippe Huget


Dans le cadre de cette thèse, nous nous intéressons à l'interaction dans les systèmes multi-agents et plus particulièrement, aux protocoles d'interaction. Nous avons pu constater l'absence d'une ingénierie des protocoles d'interaction. Aussi, nous faisons la proposition d'une telle ingénierie. Elle s'inspire de celle présente dans les télécommunications et se décompose en plusieurs phases : (1) l'analyse, (2) la description formelle, (3) la validation, (4) l'implémentation et (5) le test de conformité. L'analyse décrit le protocole en langage naturel. La description formelle donne le protocole selon un formalisme afin d'éviter toute ambiguïté dûe à la langue naturelle. La validation s'assure que le protocole dispose des propriétés définies lors de l'analyse. L'implémentation génère un protocole qui est exécutable par les agents. Enfin, le test de conformité vérifie que le protocole exécutable dispose, lui aussi, des propriétés définies lors de l'analyse.
L'un des apports de cette thèse, hormis l'ingénierie en tant que telle, est la proposition d'un langage CPDL pour la conception de protocoles de manière modulaire. Un protocole est vu comme une composition de micro-protocoles. Le langage graphique UAMLe pour la représentation des interactions entre agents est un deuxième apport.
Nous fournissons un ensemble d'outils : DIP pour les phases d'analyse, de description formelle et d'implémentation, TAP pour la validation et CTP pour le test de conformité. Il faut ajouter à ceux-ci, un module d'interaction pour le suivi et la gestion de l'interaction entre agents, un serveur de messages entre agents et un outil pour surveiller les interactions. Nous instancions cette proposition d'ingénierie au projet Baghera de télé-enseignement de la géométrie en classe de quatrième.